Vivian Maier

Née en 1926 à New York, d’un père américain et d’une mère française, Vivian Maier a travaillé la majeure partie de sa vie en tant que nourrice. Et ce n’est bien que sous cette facette que les personnes l’ayant connue auraient pu la décrire : une femme discrète, mystérieuse, grande, autoritaire, seule. Mais une grande artiste ? Ils leur étaient impossible de l’imaginer.

Vivian Maier Enfant

Pour les comprendre il faut faire un bond jusqu’en 2005 quand le jeune John Maloof, un américain de 25 ans, fait l’acquisition dans une vente aux enchères de quelques cartons de vielles photos et de négatifs. Pour 400$, il avait pour but de documenter son quartier de Chicago mais les photos de ce lot ne montraient pas du tout ce qu’il recherchait. Il les mit alors de côté un moment avant de commencer à scanner quelques négatifs. John Maloof n’était alors pas du tout photographe mais il sentait que ces photos étaient particulières.

Après un gros travail de recherche, il réussi à accumuler plus de 100 000 négatifs, 3000 impressions, des centaines de rouleaux de pellicules, des films, des cassettes audio et d’autres divers objets de cette femme dont il ne connaissait que le nom, Vivian Maier.
Décédée en 2009 à Chicago, cette grande artiste, cet œil de génie, n’aura jamais connu la gloire. Et ce n’est sans doute pas sans lui déplaire quand on en apprend un peu plus sur le personnage qu’était Vivian Maier !

Vivian Maier basket

Vivian Maier, Chicago, IL

Vivian Maier, 1959, Los Angeles, CA

Si vous êtes intéressé par la vie et l’œuvre de cette street photographer : le documentaire À la recherche de Vivian Maier réalisé par John Maloof lui même.

Arthur Ducoux